Suivre

J'invite tous les acteurs du à lire attentivement et à commenter le rapport @Ebothorel : je crois qu'il fera date.

👉 mission-open-data.fr/uploads/d

Comme référent logiciels libres 🧢 à la @_DINUM @etalab, je serai à l'écoute des retours et disposé à avancer 🙏

@bzg
ok
1ère question :

> « Depuis l'arrivée du nouveau Dinum, Nadi Bou Hanna, après l'éviction de son prédécesseur, la politique a quelque peu changé. L'open data et les logiciels libres n'y sont plus tout à fait en grâce. L'OpenGov non plus et la mission a été transférée à la DITP. »

nitter.net/emile_marzolf/statu

Extrait du rapport

Et comme on s'est fait rouler un paquet de fois depuis des années ;

Qu'allez-vous faire dès demain pour réinstaurer de voies de confiance et de véritables actions ?

@XavCC Qui est « vous » ?

De mon côté, je continuerai d'agir avec du concret, comme font beaucoup d'agents publics. Et quel que soit le portage politique de ces actions de terrain, il est possible d'y contribuer et de les renforcer:

- en contribuant à la gazette : disic.github.io/gazette-blueha

- en proposant des ateliers BlueHats : disic.github.io/gazette-blueha

- en améliorant les guides d'Etalab sur le logiciel libres : github.com/etalab/guides.etala

Et d'autres choses encore.

C'est ouvert :)

@bzg
Merci pour ta réponse.

Vous : ici, vous service public et agent·e·s de ce service.

Celui-ci semble d'ailleurs être mis en pièce et à mal. Cela m'inquiète profondément.

Je m'interesse là au diagnostic : ce qu'est dans son état actuel ce « vous » et comment se vous peut agir. Je l'espère avec plus qu'une gazette et des meetings.

Ce qu'il devrait être, le pronostic, sera un questionnement ultérieur.

@XavCC C'est un "vous" beaucoup trop vague pour moi, désolé.

Comme tous les agents, je fais mon max. Et je suis sceptique face à l'attitude de ceux qui, au prétexte que les grands chefs ne font pas les déclarations ou les réformes qu'ils attendent, restent là à regarder en attendant d'autres grands chefs qui "réinstaureront des voies de confiance".

Nous faisons effectivement plus qu'une gazette et des meetings, mais si tu veux déjà contribuer à ces actions, n'hésite pas !

@bzg
Je suis pas sceptique, je répond à te demande de question avec une réclame de l'examen des faits sur un existant.

Ce qui est chez moi un préalable non-négociable avant toute velléités de contribution.

Ensuite, si pour maintenir, voir améliorer, un service public il faut que des pecnos moyens comme moi y contribue bénévolement… Heu, c'est un Service Public (L'hopital Public aussi par exemple, l'éducation Nat, ect), c'est pas Wikipedia ou le jardin partagé du quartier. Ça m'inquiète ça

@XavCC @bzg

Ça dépend des politiques de chaque ministère et administration. Certains ont plus de marge de manoeuvre que d'autres. Certains ministères proposent de grandes directions que les administations sont libres de choisir, d'autres imposent des solutions. Il n'y a pas de règle absolue en la matière. Si tu parles spécifiquement de la DINUM, je ne sais pas ce qu'il en est exactement.

@XavCC
Ce putain de vice français de râler pour tout, critiquer tout le monde par principe et, surtout, rien foutre de sa part. Vas-y, montre-nous comment il faut faire. I'll hold your beer. 🙄

@bzg

@0 @XavCC Je comprends la frustration de plein de libristes qui contribuent à leur niveau et qui se disent qu'on pourrait faire bien plus si des impulsions venues d'en haut renforçaient leurs actions.

Mais je crois que (1) la frustration est mauvaise conseillère ; (2) il se passe plus de choses sur le libre dans l'administration qu'on ne l'imagine souvent (d'où la gazette ) et (3) on ne peut pas attendre les niveaux supérieurs.

Il est plus facile d'avoir raison que de convaincre !

@bzg @Ebothorel
Page 7 :
> La donnée ne porte pas un propos politique ; seule sa réutilisation le fait

Je suis surpris par ce propos

De la manière dont je vois les choses, le choix de quelles données on va collecter (puis publier) et quelles données on ne va *pas* collecter me parait profondément politique

La structure des données porte aussi un propos politique. Par exemple, la donnée avec laquelle on peut, ou pas, remplir le champ "sexe" de l'état civil : binge.audio/podcast/camille/fa

@bzg @Ebothorel
Pour un exemple plus "administratif", dans les fichiers <DocumentBudgetaires>, le découpage en nature/fonction et les contenus des nomenclatures Mxx (M14, M52, M57, etc.) découpe les budgets, de manière différentes et laisse apparaitre ou pas certains détails... qui seront comparables dans le temps ou avec d'autres collectivités équivalentes (ou pas en cas d'absence)
Très politique à mon humble avis

@bzg @Ebothorel
Les statistiques ethniques sont un autre exemple

insee.fr/fr/information/210854

"l'introduction de variables de race ou de religion dans les fichiers administratifs" est interdite

L'histoire que je me raconte, c'est que la présence ou absence de ces données, la collecte et les conditions de la collecte de données de ce type portent un propos *très* politique (d'où leur interdiction d'ailleurs)

@bzg @Ebothorel
Les catégories avec lesquelles on choisit de nommer et découper le territoire dans un Plan Local d'Urbanisme relève aussi d'un choix politique (c'est un autre exemple de là où la structure ou "schema" me parait politique)

legifrance.gouv.fr/codes/artic

J'ai des exemples de ce type à la pelle, je m'arrête là :-)

@davidbruant @Ebothorel

C'est pour moi un excellent contre-exemple : je ne crois pas qu'on puisse accuser les US d'être dans une démarche forcément immorale quand ils autorisent la collecte de ces données (ce serait un procès d'intention) - et que c'est justement leur usage qui pose (ou pas) problème.

Voir cairn.info/revue-francaise-de-

@bzg @Ebothorel oui pardon, je me suis emmêlé les pinceaux sur cet exemple
La différence France/US sur l'usage (réel ou présumé/craint) montre que l'usage est politique

Le fait de considérer cette caractéristique plutôt qu'une autre (comme le nombre de cheveux sur le crâne ou la largeur des narines) et de la mesurer ou pas porte aussi un propos politique. L'absence de données (parce que leur collecte n'a pas été priorisé) porte aussi un propos politique

@davidbruant @Ebothorel Si deux choses contraires "portent un propos politique", alors il y a des chances que tout en porte.. et que la notion de "propos politique" devienne trop générale, non ?

Dans le fond je crois qu'on est d'accord : toujours se méfier de ce qui prétend être politiquement "neutre", car il est très peu probable que des choix techniques, même minuscules, n'illustrent des partis pris ou n'aient des conséquences politiques.

Et sinon, joyeux Noël !!

@bzg @Ebothorel
Je crois que dans le fond, on est d'accord en effet ^^

Djoyeux Nowel !

@davidbruant @Ebothorel Je suis globalement d'accord avec toi, mais j'ajouterais que c'est la généralité du propos qui est trompeuse, pas le propos lui-même, et qu'il faut toujours voir au cas par cas.

@bzg

Huuum ... disposé à écouter ... et avancer ?
J'aimerais bien voir ça ;)

@Ebothorel @etalab

@bzg @Ebothorel @etalab idée : des réductions d'impôts aux entreprises et particuliers qui contribuent à des projets open-source.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Etalab

Instance ouverte pour test - lire les CGU Elle est ouverte à tout agent possédant un compte email en ".gouv.fr" ou la liste disponible sur https://forum.etalab.gouv.fr/t/mastodon-le-reseau-social-libre-et-decentralise-en-plein-decollage/3538