Des chercheurs de Google auraient atteint la « suprématie quantique »

Une étude de chercheurs de Google décrivant des ordinateurs quantiques a été brièvement publiée sur le site de la Nasa.

Les chercheurs y affirmeraient que leur processeur est capable de mener une opération en trois minutes et vingt secondes là où il faudrait 10.000 ans au plus avancé des ordinateurs actuels.
20minutes.fr/arts-stars/web/26

Cependant, certains experts estiment que le cloud « classique » appartiendra dans quelques années au passé avec l'arrivée de la 5G 😉 ...

itsocial.fr/enjeux/mobilite-it

Contrats Cloud : établir la confiance avec ses partenaires

Les entreprises recourant de plus en plus à des fournisseurs externes de services Cloud, la question de la sécurité des données occupe une place

itforbusiness.fr/contrats-clou

Tableau comparatif des offres des Clouds providers français ...

Face aux géants américains et asiatiques, nos cloud providers suivent deux stratégies : s’adapter ou résister. Si certains, OVH en tête, entendent conquérir le monde, d’autres jouent la différenciation de leurs produits, voire la complémentarité avec les offres des hyperscalers. Sur la ligne tirée entre le multicloud et le « cloud souverain » qui revient en force, chacun place son curseur...

linformaticien.com/dossiers/le

On parie qu'ils vont tous se réveiller à la dernière minute avec le très proche Brexit ? 😂 😜 ...

Déclaration importante de la communauté Python : "Nous sommes des volontaires qui fabriquent et s'occupent du langage de programmation Python. Nous avons décidé que le 1er janvier 2020 sera le jour du coucher du soleil pour Python 2. Cela signifie que nous ne l'améliorerons plus après ce jour-là, même si quelqu'un y trouve un problème de sécurité. Vous devriez mettre à jour vers Python 3 dès que possible" ... Vous êtes prévenus 😜

python.org/doc/sunset-python-2

Richard Stallman chez Microsoft (non, on ne rêve pas)

Le fondateur du mouvement des logiciels libres a été invité chez Microsoft, où il a donné une conférence.

zdnet.fr/blogs/l-esprit-libre/

On connaît le phénomène des « boulots à la con », ces emplois inutiles qui se multiplient, au détriment de ceux qui les occupent, et sans réelle nécessité productive : le dernier ouvrage de David Graeber propose des explications - individuelles, économiques et sociales, politiques et culturelles ... Analyse à lire ici => laviedesidees.fr/Les-emplois-i

Pourquoi la Finlande est le leader mondial du travail flexible ? La nation nordique a adopté les heures agiles depuis des décennies. C'est un style de travail bien adapté à la culture de confiance, d'égalité et de pragmatisme profondément enracinée dans le pays ...

bbc.com/worklife/article/20190

Les arbitrages réalisés par les réseaux de neurones sont tellement complexes qu’ils sont impossibles à justifier. Une petite bombe juridique et éthique se prépare : le Deep Learning ne sera probablement jamais en mesure d’être aussi transparent et traçable que le bon vieux code informatique selon cet article ...

maddyness.com/2019/08/20/ia-de

Une page se tourne pour le cloud souverain français

La fermeture par Orange de Cloudwatt tire un trait sur la tentative de créer un service d'hébergement des données sensibles en France. Mais cet échec sert de leçon alors que le gouvernement appelle de nouveau à l'émergence d'un « cloud national stratégique ».

lesechos.fr/tech-medias/highte

Les autorités du Royaume-Uni ont fait des copies non autorisées de données stockées dans le Système d'Information Schengen (SIS) destinée à stocker des données sur les migrants sans papiers, les personnes disparues, les voitures volées ou encore les criminels présumés (et probablement récupérées de manière indirecte par l'administration américaine via des contractants) => zdnet.fr/actualites/le-royaume

Le « numérique », une notion qui ne veut rien dire

IDEE. Nous parlons de plus en plus de « numérique » en substantivant un adjectif qui – initialement – comporte une signification technique précise. Par Marcello Vitali-Rosati, Université de Montréal

latribune.fr/opinions/tribunes

Espressif Systems, la société chinoise fondée en 2018 derrière les célèbres SoC ESP32 et ESP8266 à bas coût est déjà rentable (23 millions de dollars de bénéfices en 2018), et a même lancé une introduction en bourse à Shanghai (accessible aux Chinois localement). Espressif Systems est maintenant évalué à 3,2 milliards de CNY, soit environ 470 millions de dollars ... esp32.com/viewtopic.php?t=1158

Afficher plus
Mastodon - etalab

Instance ouverte pour test - lire les CGU Elle est ouverte à tout agent possédant un compte email en ".gouv.fr" ou la liste disponible sur https://forum.etalab.gouv.fr/t/mastodon-le-reseau-social-libre-et-decentralise-en-plein-decollage/3538